Comment faire quand on arrive pas à « se bouger »? LA méthode efficace

Salut oh toi cher lecteur,

Durant les périodes de visites des fonds-marins, de la traversée des enfers, de période « roulé-en-boule-sur-le-canap’ « , bref la déprime profonde, il m’arrive très souvent de ne plus arrive à bouger, à faire quoi que ce soit, même les choses les plus simples peuvent me sembler une montagne insurmontable!

Dans le meilleur des cas, je tourne partout comme une poule sans tête, à commencer 1000 petites choses et au final avoir l’impression d’avoir strictement rien fait.
Dans les deux cas je me retrouve à la fin de la journée avec la frustration d’avoir RIEN fait et j’ai la tête PLEINE de choses entre ce que j’aurai du faire et ce que je devrai faire le lendemain.

Tu connais bien, toi aussi, cette sale impression de plus arriver à bouger et que tout est TROP??? Dans ce cas, suis-moi, je vais te partager les différentes étapes qui me permettent d’atteindre l’objectif qui me tient à cœur malgré le fait qu’il me semble impossible à réaliser vu mon état émotionnel du moment!
Pour illustrer cet article, je vais prendre un exemple concret qui est le sport! Comme tu le sais sûrement, J’ADORE le sport et comment je me sens après une séance mais j’ai tout simplement HORREUR d’y aller. Et plus je suis mal, moins j’ai envie d’y aller malgré le fait que je sache que c’est la méthode qui est la plus efficace pour que je me sente mieux et de sortir de mon mal être du moment. J’ai donc mis en place une méthode, que je n’ai pas inventée bien sur, mais adapté à mon cas.
-> Zou on est parti ensemble!

1 ère étape: Un objectif cher à son cœur

Pour bien commencer, on se fixe UN objectif atteignable pour la journée du lendemain! Bien sûr on a tous 20’000 choses à faire dont de nombreuses qu’on a pas envie mais « qu’on doit parce qu’on à pas le choix ». Là je te propose d’en choisir UNE qui te tient  vraiment à cœur et que tu sais que ça te fera du bien de l’avoir faite! Que ce soit parce que tu repousses cette action depuis longtemps et qu’elle reste à tournoyer dans ta tête (administratif par ex.) , ou que tu sais que tu te sentiras juste beaucoup mieux car tu auras pris soin de toi (comme moi le sport par ex.), .. Quelle que soit l’action, l’objectif est de se sentir bien une fois l’activité faite et pas juste de l’avoir faite parce qu’il le fallait…

2 ème étape: Les bienfaits

Pour se libéré l’esprit, qui a déjà tendance à bien se surcharger tout seul, on note notre objectif avec les bienfaits qu’on espère en tirer.

Exemple : « Aujourd’hui je vais aller faire ma séance de sport pour me sentir mieux dans mon corps et dans ma tête car je sais que ça me remonte toujours le moral et que je dors mieux en y allant. »

3 ème étape: Les mini-objectifs

Souvent c’est en regardant de manière global tout ce qu’il faut faire que j’ai le sentiment d’être totalement débordée et incapable d’y arriver.
Là le but de cette étape est de découper en mini-objectifs tout ce qui est nécessaire à la réalisation de l’objectif final. Les mini-objectifs sont tous des actions qui ne sont pas effrayantes et dont on est sûr de pouvoir les réaliser!

Si on prend mon exemple cela donne:

  • Préparer mon sac de sport
  • Me doucher
  • M’habiller et me coiffer
  • Aller à la voiture
  • Rouler jusqu’à la salle
  • Entrer dans le fitness
  • Me changer
  • M’échauffer
  • Faire le programme
  • Me doucher
  • Rentrer

Bien sur les étapes peuvent être plus ou moins nombreuses et détaillées tout dépend la difficulté à se bouger du jour.
Lors de la découpe des mini-objectifs, à chaque fois on se pose la question « Est-ce que ça, juste ça, je peux le faire? » Si la réponse est « OUI », on passe au suivant et si la réponse est « NON » on découpe plus finement le mini-objectif ce qui pourrait donner au lieux de :

  • « Préparer mon sac de sport » les mini-objectifs suivant:
    • Chercher mon sac
    • Mettre des habits de rechange dans le sac
    • Mettre la bouteille d’eau dans le sac
    • Mettre les habits de rechange dans le sac
    • ……

Une fois serein sur les mini-objectifs on est fin prêt pour le moment où on entre en ACTION !

4 ème étape : Se recentrer

Voilà le moment où on souhaite commencer a réaliser ce fameux objectif de la journée!

Dans ces moments là, comme émotionnellement c’est toujours la tempête intérieure, on commence toujours par prendre un moment pour se recentrer et calmer un peu notre mental qui tourne comme un hamster dans sa roue…

Les méthodes sont nombreuses mais dans ces moments là mes préférées sont:

  • Quelques bonnes respirations profondes
  • Quelques minutes de cohérence cardiaque
  • Une brève méditation en pleine conscience
  • Quelques tours de tapping EFT/Faster EFT (un article est en cours d’écriture sur ces techniques de libération émotionnelle)

Le choix de la méthode est selon le temps à disposition, ta préférence et surtout l’ampleur de la tempête émotionnelle du moment.

Après s’être occupé de la partie psychique, on passe à l’étape cinq:

5 ème étape: Prendre soin de son corps

Pour moi, le corps et l’esprit étant associé et non dissocié, on prend donc un moment s’occuper de notre corps:

  • en prenant une douche, passer la tête sous l’eau,…
  • se mettant un peu de parfum, se donner un coup de brosse à cheveux
  • boire un verre d’eau, manger un tit quelque chose

On choisit quelques actions qui font que physiquement on se sente mieux dans notre corps et prêt à attaquer notre fameux objectif!

6 ème étape: Un pas à la fois

Maintenant qu’on a pris un moment pour nous, on commence par le premier mini-objectif de la liste!

Le but à ce moment là est de faire croire à notre cerveau qu’il n’a que cette touououte petite étape à faire et c’est tout! On se focalise uniquement sur l’étape en cours sans penser à tout ce qui reste à faire. Surtout si une des actions à venir est difficile à faire ou qu’on s’en croit incapable.

Une fois le premier mini-objectif réalisé, on prend un moment pour se féliciter intérieurement (pour changer un peu de notre discours intérieur négatif) et on passe au mini-objectif suivant!

7 ème étape: Réalisation des mini-objectifs

Le but est de réaliser chaque mini-objectif avec le même système de pensée que le premier mini-objectif! On reste concentré sur l’activité en cours, on ne pense pas à ce qui reste à faire, on s’encourage mentalement et on se félicite à chaque mini-objectif réussi! Par la même occasion on s’entraine à rester dans le moment présent, On est trop fort!!
En cas de coup de stress, ou de perte de confiance en soi, HOP on se motive et on se dit qu’une fois terminé ce mini-objectif là, on peut toujours arrêter mais pas avant d’avoir fini celui là!
Et bien sûr avant de passer au mini-objectif suivant, on se félicite comme si nous étions Rocky Balboa au meilleur de sa forme et bien sûr que si on a déjà fait tout ça on peut bien encore faire le mini-objectif suivant non?? Allez on y vaaaa!!!

8 ème étape: Se féliciter

A ce moment là, en principe on est arrivé à atteindre (ou presque) notre objectif de la journée.

Et vraiment je tiens à te féliciter sincèrement pour ce beau dépassement de toi!! Oui oui, je sais que pour certains ça ne semble rien, mais moi je sais combien ça été dur pour toi de te dépasser, de faire taire ton mental, de physiquement bouger et d’aller jusqu’au bout de ton objectif! Bravo, je suis fière de toi!! Je t’encourage à être fière de toi également et à noter cette belle réussite dans un carnet pour en garder un beau souvenir!!

 

J’ai toujours un immense plaisir à te lire, partage moi ton avis et ton expérience personnelle dans ce genre de situation dans les commentaires!

 

 

Reçois chaque début du mois le Courrier du Colibri avec des conseils exclusifs et les derniers articles de Dépress’Action

Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Name and email are required